Poids des cartable

Un problème à résoudre.

L’UPEL veut :

  • Généraliser l’utilisation des classeurs souples dès le collège…qui a l’avantage aussi de responsabiliser les enfants au rangement.
  • Généraliser l’utilisation des versions numériques des livres à l’école
  • Adopter de l’utilisation de tablettes numériques

Le poids des cartables qui ne devrait pas dépasser 10% du poids des enfants sont lourds ! …à cause des cahiers et des livres.

La majorité des enseignants s’est engagée à ce « qu’1 seul livre suffise pour 2 élèves » : organisés en binôme et par matière, les élèves peuvent ainsi diminuer le poids du cartable… mais le système n’es pas très fiable : en cas d’absence imprévue d’un élève ou d’oubli.

Par ailleurs, depuis la rentrée 2014, certains parents dont les enfants ont des douleurs au dos ou un début de scoliose, ont décidé de ne pas faire utiliser les cahiers Seyès (payés par les parents) à leurs enfants, mais un classeur léger avec des intercalaires par matière et des feuilles à rayures Seyes. Les gros classeurs pour chaque matière restent à la maison, et à la fin de chaque chapitre de chaque matière, l’élève transfère ses feuilles du classeur léger aux classeurs lourds à la maison.

Proposition UPEL sur l’utilisation du Numérique

Nous vous transmettons ci-joint une proposition pour l’introduction progressive des tablettes numériques au collège et au lycée.

Introduction du numérique

Mal au dos : le scandale du poids des cartables

Voici un article de « Le Point » sur le problème des poids des cartables : Article de « Le Point »

Quelques conseils pour alleger le poids des cartable

Lien : le document